Sao Tomé-et-Principe

  1. Pays et États
  2. /
  3. Sao Tomé-et-Principe

Sao Tomé-et-PrincipeSao Tomé-et-Principe ou République démocratique de Sao Tomé-et-Principe (República Democrática de São Tomé e Príncipe) en forme longue est un petit pays insulaire d'Afrique centrale dont les côtes sont baignées par l'océan Atlantique.
Sao Tomé-et-Principe est une république dont la capitale Sao Tomé est la principale ville du pays. La monnaie nationale est le nouveau dobra et la langue officielle le portuguais qui cohabite avec le sãotomense (forro), l'angolar et le principense (moncó) qui sont des créoles dérivés du portuguais, ainsi qu'avec des langues exogènes. Les habitants de Sao Tomé-et-Principe sont appelés les Santoméens et les Santoméennes.
Indépendant du Portugal depuis le 12 juillet 1975, Sao Tomé-et-Principe est un archipel volcanique au climat équatorial constitué de deux îles principales dont l'économie repose sur l'agriculture, la pêche et l'aide internationale. Le pays développe actuellement le tourisme et des gisements d'hydrocarbures y ont été découverts.
La population totale de Sao Tomé-et-Principe est de 197 700 habitants pour une superficie de 1 001 km².

Diplomatie

Inscription consulaire

Si vous vivez au Sao Tomé-et-Principe, vous pouvez vous inscrire au registre des français établis hors de France auprès d'un des consulats établis sur le territoire de Sao Tomé-et-Principe (ou tou simplement l'inscription consulaire). Grâce à cette inscription, les services consulaires peuvent vous communiquer des informations (sécurité, événements), vous contacter en cas d'urgence et facilite toutes les démarches administratives au Sao Tomé-et-Principe:

Renouveler son inscription

Vous pouvez prolonger la durée de votre inscription, dans la limite de 5 ans, à tout moment. Un courriel vous sera envoyé 3 mois avant la date d'échéance.

Signaler son départ de Sao Tomé-et-Principe

Si vous désirez vous réinstallez en France, vous devez demander votre radiation du registre des Français établis hors de France avant de quitter Sao Tomé-et-Principe. Un simulateur est à votre disposition.

Ambassade et consulat santoméen

Sao Tomé-et-Principe dispose de 2 agences consulaires en France :

Relations internationnales

Relations économiques

Les échanges commerciaux entre Sao Tomé-et-Principe et la France sont faibles.

Relations politiques

Sao Tomé-et-Principe et la France entretiennent de bonnes relations diplomatiques bien que diffuses.

Relations culturelles et scientifiques

Les deux pays coopèrent notamment dans le domaine de l'éducation. L'enseignement de la langue française est obligatoire dans le pays qui fait partie de l'Organisation internationale de la Francophonie depuis 1997.

Jumelage Franco-Santoméen

Aucune ville française est jumelée avec une ville santoméenne.

Vie quotidienne

Voici quelques informations sur Sao Tomé-et-Principe :

ContinentAfrique centrale
CapitalSão Tomé
MonnaieDobra (STD)
Indicatif téléphonique+239
Domaine Internet.st

Sécurité au Sao Tomé-et-Principe

Délinquance

Afin de limiter les risques de vol et d'agression, il est recommandé de se montrer vigilant, en particulier dans les lieux très fréquentés comme les marchés.
En cas de déplacement en taxi, il est fortement conseillé de convenir du prix de la course avant de l'effectuer.

Transport

Le réseau routier est en bon état mais subit annuellement des dommages durant la saison des pluies qui s'étend de septembre à mai. En cas d'accident de la route entrainant des blessures, du fait de l'absence de services de secours, il convient de se rendre à l'hôpital par ses propres moyens et de contacter le consulat honoraire.
Le pays ne disposant pas de transports publics, il est possible de faire appel à des taxis ou des moto-taxis à la condition qu'ils mettent un casque à disposition.
Les compagnies aériennes du pays sont inscrites sur la liste noire européenne.

Recommandations

L'ensemble du pays est placé en vigilance renforcée.

Terrorisme

Aucune menace terroriste n'est signalée dans le pays.

Séjour au Sao Tomé-et-Principe

Formalités d'entrée

Pour tout séjour dont la durée n'excède pas deux semaines, les ressortissants français peuvent se rendre dans le pays simplement munis d'un passeport valable plus de six mois après la fin du séjour. Pour les séjours d'une durée supérieure et pour les détenteurs d'un passeport officiel, un visa doit être demandé à l'un des consulats honoraires de Sao Tomé-et-Principe en France avant le départ. Il est également possible de solliciter une autorisation d'entrée sur internet et de retirer son visa à l'aéroport international. Les visas de tourisme sont valables pour une durée de 30 jours.
Les voyageurs transitant par le Gabon à l'aller et au retour doivent s'assurer de disposer d'un visa à plusieurs entrées pour ce pays.
Lors du départ du pays, une taxe aéroportuaire doit être acquittée.

Santé au Sao Tomé-et-Principe

Recommandations

Il est fortement recommandé de disposer d'un contrat d'assistance ou d'une assurance capable de prendre en charge les frais médicaux et d'évacuation sanitaire, afin de pouvoir financer l'accès aux soins en cas de maladie ou d'accident. Les services d'urgence sont inexistants et le système de santé manque gravement de moyens. L'isolement du pays rend en outre complexes les évacuations sanitaires. Il est par ailleurs conseillé d'apporter dans ses bagages les médicaments nécessaires à la durée du séjour ainsi que des outils de protection contre les moustiques.

Vaccinations

La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour les personnes en provenance d'un pays touché par la maladie et vivement recommandée pour les autres. Celle contre la diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) accompagnée de celle contre la rubéole-oreillons-rougeole (ROR) en particulier chez l'enfant et la femme enceinte sont recommandées tandis que celle contre la tuberculose est conseillée. En fonction des conditions de séjour, il peut être conseillé de se faire vacciner contre la fièvre typhoïde et les hépatites virales A et B.

Risques sanitaires

Les principaux risques sanitaires sont liés aux maladies transmises par les moustiques (paludisme, dengue et chikungunya), à la fièvre typhoïde et aux MST. Il est également essentiel de faire attention à l'hygiène ainsi qu'à la nourriture et aux boissons consommées afin d'éviter des intoxications et des maladies digestives.

Infos au Sao Tomé-et-Principe

Communauté française

En 2018, Sao Tomé-et-Principe comptait 30 ressortissants français inscrits sur le registre consulaire. (registre des Français établis hors de France) En l'absence d'ambassade de France dans le pays, il convient de contacter le consulat honoraire ou le service consulaire de l'ambassade de France au Gabon qui est compétente pour le pays en cas de besoin.

Transport

Le permis de conduire français est accepté pour conduire un véhicule lors d'un séjour de nature touristique.
En cas de location d'un véhicule, il convient de vérifier que le contrat contient une assurance.

Législation

La possession et la consommation de drogue sont durement réprimées.
Il est interdit de filmer ou de photographier les installations militaires, les aéroports ainsi que les bâtiments gouvernementaux.
L'homosexualité n'est pas interdite mais elle est réprouvée par la population.

Paiement

Les cartes bancaires internationales ne sont pas acceptées par les distributeurs automatiques de billets.

Contacts

Consulat honoraire : + 239.991 31 26
Ambassade de France au Gabon : (00 241) 01 79 70 00
Police : 22 22 22
Pompiers : 112
Hôpital de Sao Tomé : +239 222 12 22

Principaux aéroports de Sao Tomé-et-Principe

  • Aéroport international de Sao Tomé

Démarches administratives

Expatriation et Retour en France

Expatriation

Avant de partir vivre au Sao Tomé-et-Principe, en plein cœur des plus grandes villes du pays comme São Tomé, vous devrez réaliser plusieurs démarches administratives. En tant qu'expatrié, vous devrez avoir un passeport en cours de validité et pour certains pays d'un visa long séjour. Si vous prévoyez de conduire dans les rues Santoméennes, vous aurez sûrement besoin de commander un permis de conduire international.
Avant votre départ, il est conseillé de prendre RDV avec son médecin traitant pour vérifier si vos vaccinations sont à jour. Sao Tomé-et-Principe peut vous demander des vaccins complémentaires.
Une fois installé au Sao Tomé-et-Principe, vous devrez respecter le code de la route et la règlementation Santoméenne. En cas de doute ou questions, contactez l'ambassade ou demandez conseil à un proche Santoméen.

Retour en France

Avant de partir de Sao Tomé-et-Principe, vous devez signaler votre départ au consulat ou à l'ambassade de Sao Tomé-et-Principe. Ils devront vous radier de leur registre des Français ainsi que la liste électorale consulaire de Sao Tomé-et-Principe. Un certificat de radiation vous sera remis.
Il est conseillé de vérifier avant de partir de Sao Tomé-et-Principe auprès de l'ambassade que vos évènements familiaux (naissance, décès, mariage, divorce, ...) ont bien été transcrits sur les registres d'état civil. Si un mariage a été célébré au Sao Tomé-et-Principe, il fera l'objet d'une vérification du Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance de Nantes. Si votre époux(s) est Santoméen ou Santoméenne, vous pourriez avoir besoin d'un visa long séjour ou d'une carte de séjour. Renseignez-vous auprès de l'ambassade de Sao Tomé-et-Principe.
Contactez votre organisme bancaire Santoméen et le service postal poste Santoméenne pour annoncer votre départ de ce pays de 197 700 habitants, situé dans en Afrique centrale ainsi que les douanes Santoméennes pour bénéficier d'une franchise pour l'importation de vos biens personnels de Sao Tomé-et-Principe.
Il existe des formalités à accomplir si vous souhaiter le rapatriement d'animaux domestiques (chien, chat,...) depuis Sao Tomé-et-Principe. Les animaux doit avoir leur vaccination à jour et être identité via un tatouage ou une puce électronique implantée par un vétérinaire Santoméen.

Etat civil et nationalité française

La nationalité française peut être acquise de différentes manières. En tant que français vivant au Sao Tomé-et-Principe, votre enfant, même si sa naissance a lieu au Sao Tomé-et-Principe, dans la ville de São Tomé par exemple, bénéficiera lui aussi de la nationalité française dès sa naissance. L'attribution par filiation appelé aussi droit du sang donne automatiquement la nationalité française à tout enfant ayant au moins un parent français, quel que soit son lieu de naissance. Si l'autre parent a la nationalité Santoméenne l'enfant est susceptible d'avoir la double nationalité : Franco-Santoméenne.
La déclaration d'une naissance d'un bébé français au Sao Tomé-et-Principe peut se faire à l'ambassade ou au consulat. Ceux-ci établiront un acte de naissance.
Un Santoméen ayant conclu un mariage avec un français peut demander, après 5 années de vie commune au Sao Tomé-et-Principe, la nationalité française. La demande d'acquisition de la nationalité française devra se faire en complétant le formulaire CERFA n°12753*01 et en le déposant en Préfecture.
Le certificat de nationalité française est la preuve matérielle de la nationalité française.
En tant que ressortissant français, vous pouvez faire une demande de transcription de vos actes d'état civil : acte de naissance, acte de mariage, acte de divorce, acte de décès,... inscrit au consulat de Sao Tomé-et-Principe auprès du Service central d'état civil à Nantes.
Le Service central d'état civil enregistre et retranscrit les évènements d'état civil réalisés au Sao Tomé-et-Principe par des personnes ayant la nationalité française. Concernant le PACS, même si l'un des partenaires est d'origine Santoméenne, la signature sera tout de même enregistrée au registre du Service central d'état civil.

Documents officiels

Il est recommandé de préparer au mieux son expatriation au Sao Tomé-et-Principe en se munissant de documents officiels. Il est toujours préférable de partir en toute tranquillité lorsqu'on prévoit de vivre dans un pays comme Sao Tomé-et-Principe, peuplé de 197 700 habitants.
Avant de partir vivre à São Tomé ou dans une région plus isolée de Sao Tomé-et-Principe, vous devez avoir un passeport en cours de validité. Pour travailler au Sao Tomé-et-Principe, un visa et un permis de travail sont normalement nécessaires. Prenez contact avec l'Ambassade de France pour en savoir plus.
Demandez un permis de conduire international si nécessaire. Valable 3 ans, il est reconnu au Sao Tomé-et-Principe par les forces de l'ordre Santoméennes. Dès votre arrivée, faîtes ouvrir un compte bancaire en vous rendant dans une banque Santoméenne.
Une assurance rapatriement est nécessaire pour tous les expatriés.
Au retour d'expatriation, vous devrez inscrire votre enfant dans une école. La scolarisation des enfants est obligatoire en France de 6 à 16 ans. Pour l'inscription, vous devrez fournir un livret de famille, une carte d'identité et une copie d'extrait d'acte de naissance de l'enfant concerné, né au Sao Tomé-et-Principe. L'école vous demandera en plus un document attestant que l'enfant s'est bien fait vacciné par un médecin Santoméen. Si vous arrivez au Sao Tomé-et-Principe, plusieurs écoles Santoméennes pourront accueillir votre enfant.

Droit de vote et élections à l'étranger

En tant que français, lorsque vous résidez dans le pays Sao Tomé-et-Principe, situé en Afrique centrale et peuplé de 197 700 habitants, vous avez le droit de voter pour les élections françaises présidentielles, législatives et européenne. Pour les élections régionales, départementales et municipales, vous ne pourrez pas voter de Sao Tomé-et-Principe.
Plusieurs conditions doivent être respectées. Pour pouvoir voter au Sao Tomé-et-Principe, vous devez être inscrit sur la liste électorale consulaire. Contactez l'Ambassade de France pour toute demande d'inscription en tant que français vivant au Sao Tomé-et-Principe. Lors des élections françaises, le vote peut se faire en ligne, au consulat ou à l'ambassade la plus proche de votre domicile. Quel que soit le mode de vote choisit au Sao Tomé-et-Principe, vous devrez fournir votre carte d'identité (ou passeport), un justificatif prouvant votre domiciliation au Sao Tomé-et-Principe et une photo d'identité réalisée dans une cabine photomaton ou chez un photographe Santoméen.
Si vous n'êtes pas inscrit sur la liste électorale consulaire de Sao Tomé-et-Principe, vous pouvez voter uniquement en France, dans la commune où vous êtes inscrit. Actuellement en voyage au Sao Tomé-et-Principe, vous pouvez faire une procuration.
Attention, depuis 2019, il est désormais interdit d'être inscrit sur les listes électorales consulaires de Sao Tomé-et-Principe et de votre commune en France.

Comparatif avec la France

FranceSao Tomé-et-PrincipeVariation
Population70 136 255197 700-69 938 555
Superficie670 955 km²1 001 km²-669 954 km²
Densité105 hab/km²198 hab/km²+93 hab/km²
Numéro de Renseignements

Service fourni par annuaire-mairie.fr