Transport
Site distinct de l'administration

Organisation et gestion du stationnement urbain

Annuaire-Mairie
» Parking

StationnementAfin de limiter la durée du stationnement et favoriser la rotation des véhicules sur la voie publique, en particulier dans les quartiers commerçants des centre-ville, de nombreuses municipalités ont mis en place des zones bleues ainsi que des aires de stationnement payant.

Le stationnement de surface peut être gratuit ou payant selon les communes et les secteurs et une surveillance peut être assurée au niveau de certains parkings.

Types de stationnements disponibles

Stationnement de surface

Outre les emplacements réservés le long de la voirie qui sont souvent matérialisés par un marquage au sol, de nombreuses communes ont aménagé des parkings de capacité variable.
Le stationnement de surface peut être gratuit ou payant selon les communes et les secteurs et une surveillance peut être assurée au niveau de certains parkings.
D'autre aménagements sont également envisageables telle qu'une alternance semi-mensuelle du côté du stationnement dans certaines rues ou l'interdiction de stationner dans certaines zones les jours de marché.
Pour information, la taille standard d'une place de parking est de 2.5 mètres par 5 mètres.
Les différents modes de stationnement pour un véhicule sont :

Stationnement souterrain et aérien

Afin d'augmenter la capacité d'accueil de véhicules dans les centres-villes ou à proximité de grosses infrastructures, des parkings souterrains et des parkings à étages ont été construits dans de nombreuses communes.
Ils permettent de pallier le manque de places en surface et limitent dans le même temps les risques de vol de véhicules.
Les parkings couverts sont généralement payants. Une possibilité de carte résidentielle peut être demandée à l'accueil.
Les parkings souterrains sont souvent la meilleure option pour trouver rapidement une place en centre-ville.

Parcs relais

Dans le but de favoriser l'utilisation des transports en commun, certaines municipalités ont créé des parkings destinés à accueillir les véhicules des personnes désireuses de poursuivre leurs trajets en transports collectifs. Généralement aménagés en périphérie du centre urbain, ces parcs matérialisés par un panneau (P+R) ont pour principal objectif de réduire le trafic automobile dans les centres-villes. Ils peuvent être gratuits ou payants selon les municipalités.

Parking privés

Un grand nombre de parking sont entièrement privés. C'est le cas par exemple des parkings des magasins, des entreprises, des parkings situés à proximité des aéroports et des parcs d'attraction.

Parkings parc d'attraction

Horaires d'ouverture du parking de Disneyland Paris :

Prix du parking visiteur de Disneyland :

Le Parking du parc Astérix est lui aussi payant.

Parking aéroports

Les parkings des aéroports sont très souvent sollicités par les voyageurs pour garer leur voiture le temps d'un voyage.
La réservation en ligne d'une place de parking à l'aéroport est conseillée plusieurs semaines avant le départ. Un système de navettes gratuites est mis en place pour accompagner les voyageurs à l'aéroport.

Stationnement pour véhicules particuliers

Véhicules électriques

Certaines communes ont mises en place des places de stationnement dédiées aux véhicules électriques. Une borne de recharge est placée à proximité, permettant de recharger sa voiture en toute simplicité.

Camping-car

Un camping-car a le droit de stationner sur une place de stationnement, tout comme une voiture. Le Maire d'une commune ne peut interdire l'accès aux caravanes sur son territoire. Toutefois, il est interdit de faire du camping sur la voie publique.
A savoir : Le Code général des collectivités territoriales autorise les maires à adopter des arrêtés interdisant le stationnement de certains types de véhicule sur une partie de leur territoire.

Prix du stationnement

Stationnement gratuit

Le dimanche et les jours fériés, les places de stationnement sont gratuites. Certaines communes comme Saint Etienne ont aussi mis en place la gratuité du stationnement le temps de midi, en semaine.
A savoir : Depuis 2015, le stationnement n'est plus gratuit au mois d'août à Paris.

Fonctionnement des zones bleues

Certaines zones de stationnement demeurent gratuites mais limitent la durée pendant laquelle un véhicule est autorisé à y rester. Afin de pouvoir contrôler le bon respect des temps de stationnement, un disque indiquant l'heure d'arrivée doit être positionné de manière visible depuis l'extérieur sur le tableau de bord du véhicule.
Généralement matérialisées par des panneaux et un marquage au sol bleu, ces places ne sont toutefois soumises à cette restriction de durée que pendant certaines plages horaires. Le dimanche, la nuit et le temps de midi sont ainsi généralement exclus des horaires soumis à restriction.

Gestion du stationnement payant

Zones de stationnement payant

La délimitation des zones de stationnement payant et les tarifs appliqués, généralement variables selon la zone et le type de stationnement, sont décidés par les communes. Celles-ci mettent généralement en place plusieurs zones de stationnement payant. La collecte des frais de stationnement est en règle générale assurée par des horodateurs ou des automates placés dans les rues ou à l'entrée des parkings.
Depuis le 1er janvier 2018 et la réforme du stationnement payant, la gestion du stationnement urbain dépend désormais intégralement des municipalités. Ce sont les communes elles-mêmes qui perçoivent les recettes de paiement du stationnement.
Très souvent, les villes offrent 30 min de stationnement gratuit par jour. Si tel est le cas, l'horodateur vous en informera et vous demandera de renseigner votre plaque d'immatriculation.

Véhicules basse émission à Paris

La ville de Paris a mis en place une carte virtuelle basse émission. Celle-ci est délivrée aux véhicules propres. Le stationnement est gratuit sur les places payantes de surface.

Stationnement résidentiel

Le stationnement résidentiel permet de faciliter l'accès aux résidents d'une ville à des places de parking proches de leurs habitations. Pour bénéficier d'un tarif préférentiel, les résidents doivent faire une demande de carte de stationnement résidentiel.
Les pastilles affichées sur les horodateurs indiquent le numéro de la zone de stationnement résidentiel. Le conducteur doit alors vérifier que le numéro de zone correspond bien à sa carte de stationnement résidentiel.
Pour obtenir une carte de stationnement résidentiel, vous devez vous renseigner en mairie. Les pièces justificatives suivantes vous seront demandées :

Le stationnement résidentiel peut aussi être demandé pour les véhicules de fonction et les voitures en leasing.

Payer son stationnement

L'horodateur permet de payer les droits de stationnement automobile. Chaque rue payant est équipée d'un ou plusieurs horodateurs suivant sa longueur et le nombre de places proposées.
De plus en plus de communes acceptent le paiement par Carte Bancaire sur les horodateurs, idéal pour les personnes n'ayant pas de monnaie sur elles. Des communes ont aussi mis en place le paiement du stationnement par téléphone via une application à télécharger.
Si un horodateur est hors-service, les automobilistes sont invités à se rendre à un autre horodateur en état de marche.
Le saviez-vous ? Certaines villes comme Montpellier ont mis en place des nouveaux horodateurs connectés. Vous n'avez désormais plus besoin d'imprimer le ticket de paiement à l'horodateur pour le placer derrière le pare-brise. Seule votre plaque d'immatriculation sera enregistrée.

Payer une amende de stationnement

En cas de non-paiement de la redevance pour un stationnement sur un emplacement payant, l'usager n'est plus redevable d'une amende pénale de 17 € mais d'un forfait de post-stationnement dont le montant est fixé librement par les collectivités. Les pénalités ainsi acquittées doivent être utilisées pour participer au financement des transports publics.
Pour payer une amende de stationnement, il faut se rendre sur le site gouvernemental de paiement en ligne des amendes liées au stationnement, géré par l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI).

Stationnement gênant

Lorsqu'un véhicule est stationné de manière gênante ou dangereuse, son propriétaire est susceptible d'être verbalisé et de devoir s'acquitter d'une amende de seconde ou de quatrième catégorie selon la gravité de l'infraction. Le véhicule peut également être placé en fourrière. On assiste alors à un enlèvement du véhicule.
Une amende de seconde catégorie (35 €) est prévue en cas de stationnement gênant ou de stationnement abusif tandis qu'une amende de quatrième classe (135 €) est requise en cas de stationnement très gênant ou dangereux.

Places réservées

Carte d'invalidité

Dans le but de favoriser leur mobilité, des places de stationnement sont réservées aux personnes handicapées et invalides. Les personnes non titulaires d'une carte de stationnement handicapé (carte mobilité inclusion ...) ne peuvent en aucun cas utiliser ces emplacements, sous peine d'une amende de 4e classe. La carte doit être impérativement placée de manière visible derrière le pare-brise.
Les médecins, les sages-femmes et les infirmières en intervention ne bénéficient pas d'un droit de stationner en dehors des zones autorisées même lorsqu'ils placent en évidence dans leur véhicule leur caducée. La loi fait seulement mention d'une tolérance laissée à l'appréciation des agents verbalisateurs lorsque le stationnement n'est pas considéré comme gênant.

Livraison

Dans certaines municipalités, des places sont prévues pour les livraisons et des tarifs spéciaux sont applicables pour les résidents des quartiers où le stationnement est payant.

Famille

Des places réservées aux familles sont de plus en plus crées sur des parkings de grandes enseignes. De taille plus grande, elles permettent aux parents d'installer et sortir leurs bébés et jeunes enfants plus facilement. Placées à proximité des entrées des magasins, elles ont aussi un rôle sécuritaire.

Vignettes CRIT'Air

Dans certaines agglomérations, les véhicules les plus polluants ne sont pas autorisés à accéder à certaines zones. Les interdictions qui peuvent être permanentes ou temporaires à l'occasion de pics de pollution sont décidées en fonction de l'âge des véhicules et de leur type de carburant.
Afin de justifier de la catégorie de son véhicule et d'être autorisé à circuler ou stationner dans les zones à accès réglementé, il est nécessaire d'obtenir une vignette CRIT'Air au préalable et de la coller sur son pare-brise.
L'absence de vignette ou la circulation avec une catégorie de véhicule non autorisée est passible d'une amende de quatrième classe pour les autocars et les poids lourds (135 €) et d'une amende de troisième classe (68 €) pour les autres types de véhicules.