Musées et écomusées

  1. Annuaire Mairie
  2. /
  3. Musées et écomusées de France
Mis à jour le - La Rédaction d'Annuaire-Mairie.fr

Musées et écomusées de FranceEnrichit perpétuellement en France, le Musée abrite parmi les plus grands chefs d'œuvres de l'Histoire et les rend accessibles à des millions de visiteurs tous les ans. Loin du collectionnisme d'antan, les musées sont devenus des institutions ouvertes au grand public dont l'ambition est la diffusion du savoir et de la beauté. Certains musées bénéficient de l'appellation «musée de France» et sont agrées par l'État.
Deux types d'expositions souvent proposées : les expositions permanentes et temporaires. De plus, certains musées proposent des visites virtuelles, accessibles dans le monde entier.

Diversité des musées

Code du patrimoine

À l'origine, les musées n'avaient pas la forme que nous leur connaissons. Au cours de la Renaissance, les œuvres d'art étaient la propriété de riches princes, humanistes et hommes d'Église, qui amassaient d'immenses collections privées. Progressivement ouvertes au public, elles demeurent le privilège d'une élite jusqu'au XIXe siècle. En France, il faut attendre la Révolution française et l'inauguration du Louvre, le 10 août 1793, pour obtenir un musée composé des collections royales et des saisies de la noblesse.
La plupart des musées français dépendent du ministère de la Culture et sont régis par le Code du Patrimoine. Ce dernier définit les trois grandes missions données à ces institutions : la collecte, la conservation et l'exposition du patrimoine culturel. Pour y parvenir, les musées se sont spécialisés en neuf grandes catégories :

  • musées d'archéologie ;
  • musées d'art (moderne, contemporain, etc.) ;
  • musées des beaux-arts ;
  • musées des arts décoratifs ;
  • musées d'histoire ;
  • musées des sciences ;
  • musées d'histoire naturelle ;
  • musées des techniques ;
  • musées d'ethnologie.

Catégories

Cette importante variété permet de satisfaire tous les domaines de prédilection. Les musées d'archéologie rassemblent des objets issus de fouilles archéologiques témoignant de l'activité humaine, des origines de la Préhistoire à l'époque carolingienne. À Saint-Germain-en-Laye, le musée d'archéologie nationale possède un grand nombre d'objets, notamment des statuettes féminines du Paléolithique.
Le Centre Pompidou, avec sa collection riche et sa programmation développée, est devenu le centre névralgique de l'art moderne et contemporain à Paris.
Les amoureux de la décoration et les créateurs trouveront leur compte au musée des Arts Décoratifs de Paris. S'ils ne sont pas rassasiés, la Fondation Louis Vuitton rend hommage au créateur en plein cœur d'une architecture élaborée.
Pour ceux qui préfèrent l'Histoire, les musées de la Résistance, nombreux sur le territoire, sauront rappeler aux visiteurs les batailles menées dans l'ombre.
La faune et la flore s'invitent, elles-aussi, dans les musées d'histoire naturelle. Ils font découvrir aux plus jeunes la multitude d'espèces que notre planète abrite. Le Muséum d'Histoire Naturelle de Grenoble possède, par ailleurs, un jardin botanique, véritable havre de paix et de fraicheur.
Le public plus friand de sciences est accueilli chaleureusement au musée des Arts et Métiers, un lieu qui retrace le parcours des inventeurs à travers le temps.
Enfin, des endroits plus insolites existent comme le musée Grévin. Il est un arrêt emblématique pour rencontrer ses idoles, en statues de cire, et poser avec eux.

L'écomusée

Un autre lieu culturel, l'écomusée, a vu le jour en 1971. Il est né d'une idée énoncée par George Henri Rivière, premier directeur de l'ICOM, dans les années 50. L'envie était de mettre en valeur une culture, avec ses coutumes et ses objets traditionnels. L'écomusée porte ainsi des projets étroitement liés à son territoire et ses habitants.
De différentes formes, il peut occuper un immense espace comme l'écomusée d'Alsace, basé sur la reconstitution d'un village alsacien du début du XXe siècle. Toutes les échoppes nécessaires à la vie des habitants (cuisine, artisanat, etc.) sont ouvertes au public, qui peut également participer aux promenades et fêtes traditionnelles.

Expositions

Expositions permanentes

exposition permanente au musée

Deux propositions d'expositions sont généralement faites lorsqu'on franchit les portes d'un musée. Le parcourt permanent correspond à la collection possédée par l'institution et pour laquelle il est renommé. Elle est indiquée sur le site et les brochures disposées à l'accueil. Facile à reconnaître, elle est installée pour une longue période, en moyenne 10 ans, avant d'être remaniée par le personnel du musée.

Expositions temporaires

Les expositions temporaires, à l'inverse, sont mises en avant par une communication abondante. Elles sont organisées sur une période de 3 mois à un an, et proposent des thèmes qui plaisent et attirent aisément le public. Ce type d'exposition engendre une dynamique importante pour la vie d'un musée, souvent considéré comme un lieu désuet. Elles lui permettent de se renouveler, de montrer de nouveaux objets issus de prêts entre institutions et de participer à l'apport de connaissances sur un sujet.
Le musée des Confluences à Lyon, par exemple, est réputé pour ses multiples expositions temporaires, qui abordent des thèmes scientifiques et ethnographiques au sein d'une mise en scène attractive.

Informations pratiques

Horaires des musées

Les horaires des musées varient en fonction des institutions. La journée de fermeture hebdomadaire ne tombe également pas le même jour, même si elle est souvent placée les lundis ou mardis. Certains musées organisent des nocturnes, un soir de semaine, au cours desquelles l'heure de fermeture est largement repoussée.

Tarif et gratuité des billets

Il en va de même pour les tarifs et avantages proposés par les musées. Ils sont très variables en fonction de leur taille et fréquentation. Des réductions sont mentionnées pour les étudiants, les jeunes de 18 à 26 ans et les enseignants. Par ailleurs, la gratuité des billets est aussi possible pour les personnes suivantes :

  • moins de 18 ans ;
  • demandeurs d'emploi ;
  • titulaires des minima sociaux ;
  • conférenciers et guides ;
  • personnes en situation de handicap et leur accompagnateur ;
  • journalistes.

Cartes et abonnement

Des cartes et abonnements, disponibles en vente dans les musées ou les offices du tourisme, offrent d'autres avantages intéressants. La carte Paris musées permet la visite de toutes les expositions temporaires de la ville avec un accès coupe-file. Le Pass musées, la carte Culture ou celle des Amis du musée, sont autant d'autres éventualités.
Pour information, la plupart des musées sont ouverts gratuitement les premiers dimanches du mois. Tous les renseignements sont accessibles directement sur les sites des musées.

Musées de France

Collection permanente d'intérêt public

Un logo particulier est parfois apposé sur la façade de certains musées ou sur leur site internet. Composé d'un petit « m », il fait référence à l'appellation « musées de France » créée par la loi du 4 janvier 2002. Elle est accordée aux institutions dotées d'une collection permanente d'intérêt public avec une présentation encourageant la connaissance. D'autres prérequis existent comme :

  • la direction par un personnel issu de formations culturelles ;
  • la rédaction d'un projet scientifique et culturel ;
  • le respect des missions du musée : conserver, restaurer, étudier, enrichir et présenter les collections ;
  • l'inventaire des collections ;
  • l'échange avec d'autres musées.

Les « musées de France » deviennent ainsi agrées par l'État et disposent de son aide pour l'acquisition des œuvres et les projets menés. De nombreux musées de Paris font partie de ce réseau, notamment le musée d'Orsay et le musée Rodin. Une carte interactive disponible en ligne vous permet de les repérer facilement et d'en savoir plus à l'aide de fiches détaillées.

Réunion des Musées Nationaux

Il ne faut pas confondre les « musées de France » avec une autre entité appelée « la Réunion des Musées Nationaux » (RMN). Plus ancienne, elle est fondée en 1895 avec pour objectif l'achat d'œuvres et l'enrichissement des collections nationales.
Outre les missions d'acquisitions, la RMN propose des services d'accueil, d'édition et la gestion des boutiques RMN. Ces dernières présentent un large choix de reproduction d'objets et de peintures des grands maitres. Il est possible d'acheter la version miniature de la Victoire de Samothrace ou la célèbre Grande vague à Kanagawa en plusieurs formats.
La liste des musées nationaux s'allonge en permanence et comprend évidemment le Louvre et le château de Versailles, mais aussi le musée de la porcelaine à Limoges et le MuCEM à Marseille.

Visite virtuelle

La visite virtuelle est une autre façon de découvrir les musées. Elle permet d'accéder aux collections des plus grands musées sans avoir à se déplacer. Pour cela, ils renouvellent d'inventivité dans la création d'outils alliant interactivité et mise en valeur des collections.
L'offre peut aller de la simple visite virtuelle à la création de jeux et de parcours immersifs. La première proposition est la plus répandue dans les musées avec la possibilité d'une vision à 360° dans les salles d'exposition. C'est le cas au musée de l'Orangerie, qui invite le visiteur à découvrir sa célèbre galerie de peintures avec les Nymphéas de Monet.
Le musée des Arts et Métiers, quant à lui, a mis en place un jeu de piste virtuel nommé « Lost in Inventions ». Gratuit, il promet une nouvelle manière d'explorer le musée en s'amusant. Tout un programme qui ravit les petits et grands.

Numéro de Renseignements