Haute-Normandie
Une démarche administrative ?
Contacter votre Mairie ?
Appelez le
118 612

Villes et mairies de la Région de Haute-Normandie

Constituée des départements de la Seine-Maritime et de l'Eure, la Haute-Normandie qui correspond à la partie orientale de la Normandie historique est une région maritime de faible altitude articulée autour de la vallée de la Seine qui la traverse.
Formée des pays de Caux et de Bray au nord de la Seine et partagée notamment entre le Vexin Normand, la campagne de Saint-André, le plateau du Neubourg, le pays d'Ouche, le Roumois et le Lieuvin au sud, cette portion du bassin Parisien où règne un climat océanique se compose de plateaux sédimentaires qui se terminent au nord par des falaises de craie.
Outre son agriculture productive basée sur les céréales, l'élevage bovin ou encore les cultures de betterave et de lin, la Haute-Normandie possède une industrie automobile développée ainsi que d'importantes activités dans le raffinage et la chimie permises par ses grands ports.
Unique langue régionale de la région, le normand regroupe plusieurs variantes dont le cauchois qui est parlé dans l'ouest de la ... Lire la suite Seine-Maritime demeure la plus vivace.

Conséquence des vagues d'immigration celtique qui se sont succédées du VIe au IIIe siècle av. JC, la région est occupée au moment de la conquête romaine par la tribu armoricaine des Lexoviens dans l'ouest de l'Eure, la tribu de Gaule chevelue des Aulerques Eburovices au sud et les tribus belges des Calètes dans le pays de Caux, des Véliocasses dans l'est de la Seine-Maritime et des Bellovaques à l'extrême est.
Région conquise par César entre 56 av. JC et 51 av. JC, elle a été initialement partagée entre la Gaule lyonnaise et la Belgique avant d'être entièrement intégrée à la Gaule lyonnaise.
Pour lutter contre les invasions germaniques du IIIe siècle, des forces militaires mobilisant en particulier des Germains ont été stationnées sur ses côtes.
Christianisée à partir du début du IVe siècle, la région a connu une importante installation de populations franques après son intégration au royaume de Clovis en 486.
Attribuée au royaume de Paris lors du partage qui fait suite à la mort de Clovis puis à la Neustrie après le décès de Clothaire Ier qui avait réussi à réunifier le royaume, la Haute-Normandie va voir s'implanter de nombreux monastères dans la vallée de la Seine après la conversion massive des Francs.
Dans l'incapacité de repousser les Vikings qui pillent la vallée de la Seine au IXe siècle, le roi leur permet de s'établir dans le comté de Rouen qu'il cède au chef Rollon en 911. Les Normands vont ensuite étendre leur territoire qui deviendra un duché jusqu'à posséder approximativement les Hautes et Basse Normandie actuelles au milieu du XIe siècle.
Aidé du roi de France, Guillaume le Bâtard parvient à affirmer son autorité sur le duché de Normandie au milieu du XIe siècle puis, revendiquant le trône d'Angleterre à la mort du roi Édouard le Confesseur, traverse la Manche et remporte la bataille de Hastings face au nouveau souverain éprouvé par un combat avec un autre prétendant, ce qui lui permet d'être couronné en 1066.
Après une période d'instabilité politique, Geoffroy Plantagenêt épouse en 1128 l'héritière Mathilde l'Emperesse dont la mort suivie de l'usurpation de son héritage va le conduire à combattre pour installer son fils à la tête de la Normandie. Rétabli, celui-ci va épouser Aliénor d'Aquitaine, ce qui place la région au cœur d'un vaste territoire qui s'étend de l'Angleterre au sud-ouest de la France.
Profitant de la captivité de Richard Cœur de Lion, Philippe Auguste s'empare de plusieurs villes de la région en 1494 et attaque Rouen.
Reconnu comme successeur de son frère Richard par le roi de France en 1200, Jean Sans Terre est dépossédé de ses fiefs en 1202 pour ne pas avoir répondu à une convocation royale lui demandant de venir s'expliquer sur son mariage avec la promise du comte de la Marche. Philippe Auguste se lance alors à la conquête de la Normandie qu'il soumet en 1204 et l'annexe dans la foulée au domaine royal.
Après une période de prospérité marquée toutefois par des agitations récurrentes, la région qui devient l'un des enjeux de la Guerre de Cent Ans qui éclate en 1337 est pillée par la chevauchée de 1346 puis frappée par la peste en 1348.
Profitant de la guerre pour accroître ses possessions normandes, Charles le Mauvais qui se rend maître d'une part importante de la région en 1354 se voit contraint de renoncer à ses prétentions en 1364, suite à sa défaite contre l'armée royale à la bataille de Cocherel.
Après avoir pris la région d'Harfleur en 1415, les Anglais entreprennent une nouvelle campagne qui aboutit au contrôle de la Haute-Normandie en 1419 puis poursuivent leur conquête jusqu'à dominer l'ensemble du nord de la France en 1429, date à laquelle l'armée française parvient à reprendre le dessus. Jeanne d'Arc est condamnée et exécutée à Rouen en 1431.
Profitant de la rupture d'une trêve par les Anglais en 1449, Charles VII se lance à l'assaut de la Normandie qu'il soumet dès 1450.
Rageur de s'être vu retirer le duché de Normandie qu'il avait reçu en apanage en 1465, Charles de France tente de le reprendre avec l'aide du duc de Bretagne mais, en dépit de victoires en 1467, il échoue et doit se résigner à signer une paix en 1468 qui lui accorde toutefois la Guyenne en compensation.
Tandis que la fondation de la ville du Havre par François Ier en 1517 participe à l'essor économique de la région assuré notamment par le commerce et la pêche, la Normandie fait bon accueil aux idées huguenotes et compte dès le milieu du XVIe siècle une importante communauté protestante, ce qui va contribuer à la faire sombrer dans la violence lors de la première guerre de religion qui débute en 1562. Après que les troupes du comte de Montgomery aient pris et saccagé les principales villes de la région et livré Le Havre aux Anglais, l'armée royale stoppe leur expansion et parvient à libérer Rouen.
En 1574, Montgomery organise un soulèvement qui va conduire à son arrestation et à son exécution.
Alors que la Ligue qui est bien implantée en Normandie refuse de reconnaître le nouveau roi Henri IV du fait de sa foi protestante, celui-ci lève une armée et défait les ligueurs en 1589 à la bataille d'Arques puis en 1590 à la bataille d'Ivry.
Il faudra malgré tout attendre sa conversion au catholicisme en 1593 puis la proclamation de l'édit de Nantes en 1598 pour voir le terme de la guerre civile.
En 1639, la tentative de suppression du privilège de quart-bouillon provoque un soulèvement populaire.
La révocation de l'édit de Nantes en 1685 entraîne l'émigration de la majeure partie des protestants de la région vers les pays voisins ce qui, en raison de leur forte représentation dans le commerce et l'activité manufacturière, se manifeste par un ralentissement économique.
Durant la guerre de la ligue d'Augsbourg, Le Havre et Dieppe sont victimes de bombardements en 1694.
Au XVIIIe siècle, le trafic négrier et le travail du coton apportent d'immenses profits aux bourgeois des grands villes portuaires.
Alors que la Haute-Normandie connaît un bref soulèvement de fédéralistes hostiles à la Convention en 1793, elle est épargnée par les chouanneries qui touchent la Basse-Normandie voisine.
Suite à la chute de Napoléon, la région subit l'occupation prussienne de 1815 à 1818.
Tandis que des stations balnéaires apparaissent sur les côtes, la révolution industrielle entraîne un développement de l'industrie textile dans les villes de la vallée de la Seine qui connaissent alors un rapide accroissement démographique.
Face à l'avancée prussienne, les troupes françaises désorganisées abandonnent Rouen en décembre 1870 et se replient sur la côte. Après la signature du traité de paix, les Prussiens évacuent les territoires au sud de la Seine mais occupent ceux au nord du fleuve, à l'exception de la région du Havre, jusqu'au versement de la première tranche de l'indemnité de guerre.
Suite à l'invasion de la Belgique par l'armée allemande en 1914, le gouvernement belge s'installe à Sainte-Adresse pour la durée du conflit.
Malgré le débarquement de troupes alliées à partir du 6 juin 1944 en Basse-Normandie voisine, la région occupée dès 1940 par les Allemands qui vont fortifier sa côte n'a été totalement libérée qu'en septembre 1944, en raison de la forte résistance qu'ils vont opposer et ce, même après la percée d'Avranches et la libération de la Bretagne.

Vous trouverez aussi sur la page de la Région de Haute-Normandie un grand nombre d'informations, du conseil régional aux statistiques de la population en passant par les données géographiques ou les différents élus.

Voici ci-dessous la liste des villes et villages de la Région de Haute-Normandie classés par nombre d'habitants. Vous pouvez cliquer sur la commune de votre choix ou rechercher la votre :

Liste des communes

  • HAUTE-NORMANDIE / SEINE-MARITIME / 76600

    Ville du Havre, commune de France de 170 000 habitants.

    Chef-lieu d'arrondissement.

    La mairie du Havre a une adresse e-mail et un site Internet.

    Présence de monuments historiques et de musées, d'activités sur la ville.

    Communes rattachées : Bléville, Rouelles, Sanvic.

  • HAUTE-NORMANDIE / SEINE-MARITIME / 76000

    Ville de Rouen, commune de France de 110 000 habitants.

    Préfecture de la région.

    La mairie de Rouen a une adresse e-mail et un site Internet.

    Présence de monuments historiques et de musées, d'activités sur la ville.

  • HAUTE-NORMANDIE / EURE / 27000

    Ville d'Évreux, commune de France de 52 000 habitants.

    Préfecture du département.

    La mairie d'Évreux a une adresse e-mail et un site Internet.

    Présence de monuments historiques et de musées, d'activités sur la ville.

  • HAUTE-NORMANDIE / SEINE-MARITIME / 76203

    Ville de Dieppe, commune de France de 31 000 habitants.

    Chef-lieu d'arrondissement.

    La mairie de Dieppe a une adresse e-mail et un site Internet.

    Présence de monuments historiques et de musées, d'activités sur la ville.

    Commune rattachée : Neuville-lès-Dieppe.

  • HAUTE-NORMANDIE / SEINE-MARITIME / 76300

    Ville de Sotteville-lès-Rouen, commune de France de 29 000 habitants.

    La mairie de Sotteville-lès-Rouen a une adresse e-mail et un site Internet.

    Présence de monuments historiques sur la ville.

  • HAUTE-NORMANDIE / SEINE-MARITIME / 76800

    Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray, commune de France de 29 000 habitants.

    La mairie de Saint-Étienne-du-Rouvray a une adresse e-mail et un site Internet.

  • HAUTE-NORMANDIE / EURE / 27200

    Ville de Vernon, commune de France de 25 000 habitants.

    La mairie de Vernon a une adresse e-mail et un site Internet.

    Présence de monuments historiques et de musées, d'activités sur la ville.

  • HAUTE-NORMANDIE / SEINE-MARITIME / 76120

    Ville du Grand-Quevilly, commune de France de 24 000 habitants.

    La mairie du Grand-Quevilly a une adresse e-mail et un site Internet.

    Présence de monuments historiques et d'activités sur la ville.

  • HAUTE-NORMANDIE / SEINE-MARITIME / 76140

    Ville du Petit-Quevilly, commune de France de 22 000 habitants.

    La mairie du Petit-Quevilly a une adresse e-mail et un site Internet.

    Présence de monuments historiques sur la ville.

  • HAUTE-NORMANDIE / SEINE-MARITIME / 76130

    Ville de Mont-Saint-Aignan, commune de France de 20 000 habitants.

    La mairie de Mont-Saint-Aignan a une adresse e-mail et un site Internet.

    Présence de monuments historiques et d'activités sur la ville.

  • HAUTE-NORMANDIE / SEINE-MARITIME / 76400

    Ville de Fécamp, commune de France de 19 000 habitants.

    La mairie de Fécamp a une adresse e-mail et un site Internet.

    Présence de monuments historiques et de musées, d'activités sur la ville.

  • HAUTE-NORMANDIE / EURE / 27400

    Ville de Louviers, commune de France de 18 000 habitants.

    La mairie de Louviers a une adresse e-mail et un site Internet.

    Présence de monuments historiques et de musées, d'activités sur la ville.

  • HAUTE-NORMANDIE / SEINE-MARITIME / 76503

    Ville d'Elbeuf, commune de France de 17 000 habitants.

    La mairie d'Elbeuf a une adresse e-mail et un site Internet.

    Présence de monuments historiques et de musées, d'activités sur la ville.

  • HAUTE-NORMANDIE / SEINE-MARITIME / 76290

    Ville de Montivilliers, commune de France de 16 000 habitants.

    La mairie de Montivilliers a une adresse e-mail et un site Internet.

    Présence de monuments historiques et d'activités sur la ville.

  • HAUTE-NORMANDIE / SEINE-MARITIME / 76380

    Ville de Canteleu, commune de France de 15 000 habitants.

    La mairie de Canteleu a une adresse e-mail et un site Internet.

    Présence de monuments historiques et de musées, d'activités sur la ville.

  • HAUTE-NORMANDIE / EURE / 27100

    Ville de Val-de-Reuil, commune de France de 13 000 habitants.

    La mairie de Val-de-Reuil a une adresse e-mail et un site Internet.

    Présence d'activités sur la ville.

  • HAUTE-NORMANDIE / SEINE-MARITIME / 76230

    Ville de Bois-Guillaume, commune de France de 13 000 habitants.

    La mairie de Bois-Guillaume a une adresse e-mail et un site Internet.

    Présence de monuments historiques sur la ville.

    Commune rattachée : Bihorel.

  • HAUTE-NORMANDIE / SEINE-MARITIME / 76360

    Ville de Barentin, commune de France de 12 000 habitants.

    La mairie de Barentin a une adresse e-mail et un site Internet.

    Présence de monuments historiques et de musées, d'activités sur la ville.

Page

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11
Logo Haute-Normandie